Articles

Anticolonialismes, anticolonialistes

« Un communiste algérien », in G. Blanc (éd.), Un communiste d’Algérie : vies de Jules Molina, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020, p. 21-30.

« La répression des communistes en Algérie (1954-1957) », in M. Besse, S. Thénault (dir.), Réparer l’injustice : L’affaire Maurice Audin, Paris, IFJD, 2019, p. 51-65.

« The Communists in Algeria (1920-93) », in L. Feliu, F. Izquierdo-Brichs (dir.), Communist Parties in the Middle East. 100 Years of History, London, Routledge, 2019, p. 199-215.

« Anarchisme et décolonisation en Algérie. Le Mouvement libertaire nord-africain (1950-1956) », Histoire@Politique, n°39, septembre-décembre 2019.

« La Voix des soldats. Un réseau clandestin du Parti communiste algérien dans la guerre d’indépendance (1955-1957) », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n°140, janvier 2019, p. 47-64. 

« Faire front. Le Parti communiste algérien à Constantine (1946-1962) », in O. Siari-Tengour (dir.), Résistance algérienne. Histoire et mémoire (1945-1962), Oran, Crasc, 2017, p. 195-215.

« « Oui, je suis un juif indigène algérien… » Claude Sixou, une trajectoire politico-identitaire dissidente en Algérie (post-)coloniale (1931-1973) », in N. Berjoan (dir.), Résister corps et âme. Individus et groupes sociaux face aux logiques du pouvoir, Aix-en-Provence, PUP, 2017, p. 97-114.

« « J’aurais aimé être une bombe pour exploser ». Les militantes communistes algériennes entre assignations sexuées et subversions des rôles de genre (1944-1962) », Le Mouvement social, 2016/2, n°255, p. 35-55. English version : « “If only I could have been a bomb, I would have exploded”: Algerian women communist militants, between assignation and subversion of gender roles (1944–1962) ».

« Algérianisation et radicalisation. Les étudiants communistes de l’université d’Alger (1946-1956) », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n°126, janvier 2015, p. 97-117.

« Saisir les héritages de la guerre par une entrée minoritaire. Autour des mémoires de guerre de militants anticolonialistes juifs algériens », L’Esprit créateur, 54/4, winter 2014, p. 37-50 (USA).

« La sortie de guerre de militants juifs algériens et la construction d’une algérianité d’État », in P. Harismendy, V. Joly (dir.), Algérie, sortie(s) de guerre, Rennes, PUR, 2014, p. 57-68.

 « Un microcosme de l’Algérie nouvelle ? Le Parti communiste algérien clandestin à Constantine pendant la guerre d’indépendance (1954-1962) », Atala. Cultures et sciences humaines, n°16, 2013, p. 245-258.

« Les anticolonialistes juifs et européens et la nation algérienne à l’heure de l’indépendance », in A. Mohand-Amer, B. Benzenine (dir.), Les indépendances au Maghreb, Oran, CRASC, 2012, p. 201-211 / Le Maghreb et l’indépendance de l’Algérie, Paris, Karthala, 2012, p. 183-193.

« Algériens non-musulmans à l’épreuve de l’indépendance. Les anticolonialistes européens et juifs d’Algérie face à la construction de l’État indépendant (1962-1965) », La Vie des idées, avril 2012.

« Des étudiants juifs algériens dans le mouvement national algérien à Paris (1948-1962) », in F. Abécassis, K. Dirèche, R. Aouad (dir.), La bienvenue et l’adieu. Migrants juifs et musulmans au Maghreb, XVe-XXe siècles. Volume 2 : Ruptures et recompositions, Paris, Karthala et Casablanca, La Croisée des chemins, 2012, p. 67-93.

Juifs d’Algérie, relations judéo-musulmanes

« Les « incidents entre indigènes et israélites » à Constantine (1929-1934). À propos d’une catégorie policière en Algérie coloniale », Archives Juives, 53/2, 2020, p. 49-71.

« Les actions judéo-musulmanes pour une réforme de la citoyenneté en Algérie coloniale. Du Front populaire au Manifeste du peuple algérien (1936-1943) », in E. Savarese, E. De Mari (dir.), La fabrique coloniale du citoyen. Algérie, Nouvelle-Calédonie, Paris, Karthala, 2019, p. 79-99.

« La sortie de guerre des notables juifs et musulmans d’Algérie. Stratégies comparées (1918-1923) », Outre-Mers. Revue d’histoire, t. 106, n°400-401, 2018, p. 213-236.

« Une guerre « assimilatrice » ? Stratégies discursives et reconfigurations identitaires chez les juifs d’Algérie durant la Première Guerre mondiale », in S. Gregori, J.-P. Pellegrinetti (dir.), Minorités, identités régionales et nationales en guerre 1914-1918, Rennes, PUR, 2017, p. 151-168.

« « À moins de nier notre qualité de Juifs… » Les Juifs d’Algérie dans le mouvement « libéral » de la guerre d’indépendance (1955-1960) », Archives juives, 49/2, 2016, p. 128-144.

« Rompre avec « la France » : les engagements sionistes et communistes de jeunes juifs d’Algérie dans l’après-Vichy (1943-1948) », in C. Bouneau, J.-P. Callède (dir.), Figures de l’engagement des jeunes. Continuités et ruptures dans les constructions générationnelles, Pessac, MSH d’Aquitaine, 2015, p. 259-273.

« Les juifs d’Algérie face aux nationalités française et algérienne (1940-1963) », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, n°137, juin 2015, p. 115-132.

Autres

« À la rencontre des Algériens d’une « région tranquille ». Finistère, 1958 », En Envor. Revue d’histoire contemporaine en Bretagne, n°11, hiver 2018, 28 p. Version courte dans E. Le Gall, F. Prigent (dir.), C’était 1958 en Bretagne. Pour une histoire locale de la France, Rennes, Goater, 2018, p. 309-328.